Colors of Africa : l’exposition à venir de la 193 Gallery

Colors of Africa : l’exposition à venir de la 193 Gallery

La 193 Gallery, dédiée depuis sa création aux arts du monde, accueille à partir du 22 octobre et jusqu’au 13 décembre les travaux de cinq artistes issus de la nouvelle génération de photographes attachés à renouveler avec audace l’art du portrait en Afrique.

Nyaba Ouedraogo

Hassan Hajjaj, Thandiwe Muriu, Derrick Boateng, Ebuka Michael et Nyaba Ouedraogo, artistes réunis autour de Colors of Africa partagent, en plus de l’originalité, un même goût pour les images inattendues. Couleurs, lumières, textures, motifs, plans…tout ce qui compose la photographie est exploré, jovialement poussé jusqu’aux limites de la matière photographique. Les structures de leurs compositions bousculent conscient et inconscient, proposent une esthétique nouvelle, pensée, incarnée, au confluent des Afriques.

Dans leurs œuvres transparaissent les défis de la jeunesse, du quotidien, de l’histoire de leurs contemporains, l’élan et la vitalité d’un continent dynamique où l’art résiste.

Hassan Hajjaj rend hommage à un Maroc populaire, recyclant sans cesse, sur fond de pop art, il détourne les objets de leur fonction première et leur insuffle une seconde vie. Ses portraits encadrés de boîtes de conserve, aux couleurs vives et tranchées allient avec aisance premier et arrière plans dans une joyeuse et surprenante harmonie.

Thandiwe Muriu fait dialoguer dans ses photographies les tonalités vives, les lignes féminines et graphiques. Ses portraits sont autant de personnages et de narrations. Dans leur composition se devine l’influence de l’univers de la mode, dans lequel l’artiste a fait ses classes. La matière à laquelle donne naissance Thandiwe Muriu est humaine, palpable, inspirée de la réalité kényane et magnifie la féminité à son image.

Dans une autre forme de dialogue, Nyaba Ouedraogo, qui ne cesse de réaffirmer son inclination pour l’humain depuis près de vingt ans, coloriste de génie, propose une série sur « le visible-l’invisible ». Le masque devient peinture charnelle, s’imprègne sur le corps alors transformé en tableau vivant. Réalisés cette année à Ouagadougou, au Burkina Faso, ces portraits signent une nouvelle esthétique.

Autre maître de la couleur, Derrick Boateng propose une série de portraits aux couleurs vivifiantes et chargées d’énergie. Les figures photographiées sur fonds électriques tracent un heureux sillage et fixent une Afrique jeune et en mouvement. Ces récits, ode à la couleur, sont travaillés à l’extrême, jusqu’à l’obtention de ce grain hors-pair et aisément reconnaissable.

Son homologue, Ebuka Michael, représente lui aussi la vitalité de la jeune école de photographie nigériane. Dans ses œuvres, Ebuka Michael réinterprète temps et espace. Les éléments naturels : le fleuve et la terre, fertile à l’abondance – à la mémoire et à la force insufflée par les ancêtres – ne sont jamais bien loin. L’alliance de pigments doux, pastels, et d’une composition teintée de merveilleux traduisent la recherche poétique du point d’intersection entre réel et imaginaire.

Colors of Africa célèbre ainsi la couleur et propose un aperçu de l’essor photographique d’une Afrique contemporaine.

193 Gallery

  • Adresse : 7 rue des filles du Calvaires
  • Code postal : 75003 Paris
  • Ville : Paris
  • Pays : France
icon-car.pngFullscreen-Logo
193 Gallery

chargement de la carte - veuillez patienter...

193 Gallery 48.862600, 2.365710