« Où il est question de proportions » à la Galerie GNG

« Où il est question de proportions » à la Galerie GNG

La Galerie GNG présente une exposition collective « Où il est question de proportions  » jusqu’au 7 août 2021, de huit artistes. Carme Albaigés, Nurcan Giz, Yannis Markantonakis, François Neveux, Sophie Rambert, Pierre Ribà, Yvon Taillandier et Giuseppe Zoppi offrent aux visiteurs un éclectisme artistique. Un ravissement. 

 

/// Eléonore Blanc

 

Créée par Gilles Naudin en 1995, la Galerie GNG à Paris possède une ligne artistique orientée vers des artistes contemporains de différentes nationalités travaillant principalement la figuration, même si l’abstraction y trouve sa place. La Galerie GNG présente également de la photographie et de la sculpture.

 

Ce mois-ci, la Galerie GNG présente une exposition collective « Où il est question de proportions » réunissant huit artistes, qui collaborent depuis longtemps avec la galerie. Chacun des artistes expose deux œuvres : un petit et un grand format. 

 

L’accrochage d’œuvres, d’un même artiste, aux formats différents permet de les faire dialoguer. Les deux formats démontrent les caractéristiques artistiques communes de leurs créateurs mais également les éloignements stylistiques. Cette exposition facilite ainsi une communication entre les toiles. 

 

L’exposition « Où il est question de proportions ? » donne à voir un large horizon de techniques. Nous retrouvons le dessin à la pierre noire, la peinture sur carton ou sur bois ou encore le travail de la gouache. Concernant les esthétiques, le visiteur sera frappé par l’éclectisme de l’exposition: les portraits de Carmes Albaiges, les marines de Yannis Markantonakis ou encore les peintures abstraites de Nurcan Giz…

 

Carme Albaiges, née en 1956 à Barcelone où elle travaille, est peintre, sculpteuse et photographe. À travers son art, cette artiste affirme sa volonté de « caractériser l’expérience humaine et d’autopsier les sentiments » selon le galeriste Gilles Naudin. Au moyen d’une œuvre à l’univers étrange accentué par l’espace vide autour du personnage, l’artiste laisse toute la place au visage.

Carme Albaiges cherche à « refléter les ressentis, les passions, les inquiétudes » :

« Je veux traduire l’essence de l’expression, qu’elle passe par le corps, le regard ou le mouvement. »

Les personnages qu’elle représente expriment une tension particulière et interrogent notre condition humaine. Le portrait Mirada est puissant. Ce personnage est représenté sans aucun détail temporel. Il semble être entouré de vide. C’est le regard qui prend une place prédominante dans l’œuvre. Nous sentons que l’artiste s’est attachée à le rendre saisissant.

 

Carme Albaiges, Mirada, 110x110x4cm © Carme Albaiges

L’artiste crétois Yannis Markantonakis présente deux paysages avec une association de teintes grises, oranges, noires et bleues. Cette opposition des tons bleu-noir, blanc-bleu, transmet une impression de silence.

 

Yannis Markantonakis, Rade bleue,123 x 123cm, huile sur bois ©Yannis Markantonakis

Les grands aplats de couleur sombre, obtenus par de larges et rapides gestes entraînent le visiteur dans une introspection. C’est l’univers de l’artiste Nurcan Giz qui est présentée à la Galerie GNG. L’arrière-plan aux couleurs nuancés présente des coulures, marbrures et taches qui dévoilent une composition travaillée. Cette œuvre offre au visiteur un climat de contemplation et de recherche intérieure. La palette de couleurs est restreinte avec des tonalités minérales qui renforcent le mystère de la toile.

 

Nurcan Giz, Isimsiz, Huile sur toile, 97 x 130cm ©Nurcan Giz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GNG

icon-car.pngFullscreen-Logo
GNG

chargement de la carte - veuillez patienter...

GNG 48.855800, 2.335640